Tous les articles par Stéphane Léandri

Le voyage dans le temps est il encore possible ?

Selon bon nombre d’articles glanés sur la toile le voyage dans le temps pose toujours question et voici plusieurs pistes pour s’y retrouver.

Les théories scientifiques
Preuve que le sujet intéresse toujours la communauté scientifique, qui tente d’y répondre, comme Donald Walther, qui y consacre cette vidéo très intéressante expliquant les deux théories de la relativité d’Einstein , qui le premier a mis en relief la coordination de l’espace et du temps et la possibilité théorique de s’affranchir des limites du temps. La première est la théorie de la Relativité restreinte qui repose sur le  voyage à une vitesse  supérieure à la vitesse de la lumière , la deuxième est la Relativité  générale d’Einstein,  qui basée sur la déformation temporelle causée par la gravité, permettrai également et de manière plus importante de voyager dans le temps.D’autres possibilités de voyages dans le temps repose sur l’utilisation des Trous de ver, des corps cosmiques ou de la gravité quantique.
Malgré tout, ces possibilités restent théoriques et se confrontent à plusieurs difficultés physiques qui pourront sans doute être résolues …dans le futur.

Réalité ou fiction ?
Plusieurs cas intéressants de voyage dans le temps, « d’accidents temporels »   ou d’autres théories fumeuses viennent remettre en cause les théories scientifiques , mais il est vrai que depuis le roman de HG Wells écrit en 1895 « La machine à explorer le temps »,  et la série des « Retour vers le futur » de Robert Zemeckis  sorti en 1985 , les voyageurs du temps restent sur leur faim.

Voyager dans le temps un rêve plausible ?
On oublie que les outils de voyage dans le temps les plus puissants restent notre imagination , le pouvoir de notre pensée, et  que nos pouvoirs d’évocation des temps passés ou futur  permettent de se déplacer bien plus efficacement dans le s méandres de l’espace spatio-temporel. Quoi de plus simple en effet pour s’affranchir des contraintes théoriques de l’espace et du temps ,et  déplacer les masses gravitationnelles, que d’utiliser la puissance d’évocation magique et ancestral du  rythme des percussions pour régler le problème  du temps, et le pouvoir suggestif des images pour bousculer ces fameux espaces ?
Voyager dans des temps immémoriaux grâce à la musique en remontant par exemple à la Préhistoire , est on ne peut plus simple en assistant aux premiers rythmes des hommes des cavernes chantant à leur famille la « Première comptine de l’humanité » au coin du feu , ou de voyager au 20e siècle pour assister à la genèse de la batterie et à  « La naissance du jazz » , reste le moyen le plus simple.
La batterie comme dispositif à voyager dans le temps semble être un des meilleurs moyens de perturber les champs gravitationnels, de faire entrer en résonance les champs magnétiques, et d’aller chatouiller les trous noirs et autres trous de ver afin  de faire enfin bouger les lignes de ces fameuses masses  gravitationnelles chères à Einstein.
« La batterie à voyager dans le temps » propose une réponse finalement simple de devenir un voyageur du temps en accompagnant Étienne Tambour dans sa quête de l’histoire des percussions.

La solution en trois clics !
1.Ecoutez des extraits audios du spectacle , ou commander le Cd.
2.Consulter l’agenda des prochaines dates
3.Assister au prochain décollage de
« La batterie à voyager dans le temps »

Bon voyages dans le temps !
Les derniers voyageurs du temps ont dit
La presse en parle

La batterie en tournée

« La Batterie à Voyager dans le Temps »
Montfermeil Art Festival
24 Juin 2020- 14h30
Salle Edith Piaf
61 Boulevard Bargue,
93370 Montfermeil, France

Après une saison 2018-19 bien remplie , avec en clôture le Festival de littérature jeunesse du pays de Roissy , 2020 sera l’année de  l’écriture et de la création en résidence du second volet des aventures de la batterie à voyager avec
« Le retour d’Étienne Tambour. »

D’ici la BONNE ANNÉE 2020 à toutes et à tous et rendez vous pour les prochains décollages prévus à confirmer :

Festival de Printemps à Avignon

Tournée  2018 -19

Le 10 avril 2019 Festival de la littérature jeunesse de Roissy
Du Mercredi 12 décembre  au Dimanche 16 décembre  2018 à 14h
au Théâtre des Grands enfants de Cugnaux (31)
Infos & Résas : 06 43 13 27 07/ 05 34 46 36 60
Le 4 décembre à 10h à St Paul en Chablais (74)
Le 3 décembre à 14h au Starting block de Bernex (74)
le 10 septembre 2018 à la Mediathèque Aragon de Choisy le Roi

La gazette de Montpellier
avisbatterie

La batterie à voyager dans le temps

Avec : Stéphane Léandri

Mise en scène : Sylvie Faivre

Durée du spectacle : 50 minutes

RÉSUMÉ :

Un tambour magique, une batterie révolutionnaire et un musicien pris en flagrant délit de voyage dans le temps…un spectacle créé par le batteur de ZIK BOUM.

Stéphane Léandri, à nouveau seul en scène, après le Tambour de Belleville, emmène les enfants, avec son tambour magique et sa batterie voyageuse, dans une série d’aventures musicales et historiques retraçant l’évolution du tambour à travers les âges.

Ou comment de l’homme des cavernes, aux tambours africains, des tambours de Napoléon, à la naissance de la batterie jazz à la nouvelle Orléans, l’histoire du tambour et de la musique est intimement liée à celle des hommes.

Un conte humaniste, ou le personnage plonge son public en image et en musique dans les événements marquant de l’histoire des percussions.

Téléchargez le dossier de Presse

Téléchargez le Dossier Pédagogique

Infos programmation : 06 14 15 58 15 / stefleandri@free.fr


Ecouter des extraits :

Stéphane fait groover les tous-petits

ça c’est cadeau ! encore merci à Baptiste Blanchet ça faisait longtemps et ça fait plaisir… et comme le dit l’article du Batteur Magazine, le tambour de Belleville est de retour cette fois ci avec La batterie à voyager dans le temps jusqu’au 2 Avril 2014 au Funambule Montmartre et toujours en tournée avec les ZIK BOUM et De La Cruz

Stéphane fait groover les tous-petits
Stéphane fait groover les tous-petits

Projets & Collaborations

Une enfance en musique

Un long voyage dans le temps nous ramène aux sources de ma passion , étant fils de batteur j’ai depuis mon enfance été immergé dans la culture jazz grace à la discothèque familiale dont je découvrais les merveilles au gré de mon évolution avec Jimmy Smith  Jorge Ben et Tania Maria que mon père a accompagné ,  Basie Sinatra Ellington ,Burcharach ,Michel Legrand, et l’un des tous premiers 45 T qui m’ai marqué « Mercy, Mercy, Mercy » du quintet de Cannonball Aderley, avant la découverte de la mélancholie avec le grand Bill Evans et plus tard des chantres du jazz fusion avec le live infernal de Miles Evil ! et ses disciples Stanley Clarke , Billy Cobbham, Chick Corea  pour arriver au funk de George Duke qui me régale toujours autant.   Plus tard avec les passages des  copains musiciens et mes premiers groupes plutôt rock voire punk à la maison (avec Kalin ,Peggy Luxbeurk ) étant le seul à posséder un petit local musique en appartement , les passants et voisins de la rue Soufflot s’en rappellent encore , mes gouts s’orientent alors plutôt vers l’énergie rock mais la rencontre avec Francis Paudras chez qui je passais un été me fait retomber en amour avec les génies du piano Bud Powell et Bill Evans. Le vieux poste valise  8track  à bande  ramené de New York par mon père a aussi été pour beaucoup pour mon amour du Rythm’n’Blues et du Gospel mais aussi de la musique brésilienne car je ne possédais que deux cassettes Ray Charles et Venicius de Moraes.
Ce point de départ à forgé mon gout pour l’éclectisme entre l’énergie du rock , mon amour de la soul , de la danse et l’orfèvrerie des belles progressions harmoniques  du jazz aux mélodies sensibles des samba bossas et choros brésiliens.
Le fruit de cette graine plantée bien tôt m’a permis d’évoluer dans de nombreux milieux musicaux allant du jazz à chanson française en passant  la musique brésilienne , du rockabilly de mes premiers groupes aux reggae, du son cubain aux ragas indiens  tant aux percussions, qu’à la batterie qu’à la composition de beats électro pour des musiques à l’image ou au théatre dont voici quelques exemples.

 


Les projets du StudioLaB

démos, projet d’album, prises voix, sound design.

Musiques corporate, pubs et éditions

réalisées par commande pour Kenzo en 2001 Campagne Flower en 2001, et des jingles pour Kosinus (spot TV )


Collaborations & réalisations en Musiques actuelles