Bio

Stéphane fait groover les tous-petits
Stéphane fait groover les tous-petits (Batteur Magazine 2012)

Stéphane Léandri, fils de batteur, percussionniste et compositeur autodidacte, tape sur tout ce qui bouge depuis son plus jeune âge.
Débute  sur la scène rock et funk dans les années 80 à Paris, avec Juan Rozoff, Kalin et Shera-Zad, après plusieurs collaborations avec Banda Zefir, Homeboys Band, Isabé, Legalizik, et DeLaCruz oscillant entre jazz, rock, funk et musiques métissées, il monte un studio d’enregistrement et compose des musiques originales pour KENZO, Kosinus Music, Alain Davoust Editions, et des musiques de spectacles pour Ragunath MANET « Pondichéry », et un spectacle jeune public « Super Henri ».
En 2001, création du groupe Zik Boum avec Anthony Alborghetti, ce nouveau concept de concert rock familial entame aujourd’hui sa 13e saison, avec plus de 1000 représentations en Théâtre parisien, 2 festivals d’Avignon, 3 CDs enregistrés, et de nombreuses tournées en centres culturels nationaux et étrangers.

bio2En 2006, c’est le premier seul en scène avec un conte musical percussif, pour le jeune public :
« Le Tambour de Belleville , Percussions en folie » qui se jouera pendant deux saisons à Paris : au Théâtre Clavel, au Vingtième Théâtre et au Théâtre du jardin d’acclimatation.
En 2012 après une 3e saison couronnée de succès, à la Comédie Bastille, les ZikBoum partent en résidence pour finaliser leur dernier opus : « La Maison de Famille » qui donnera lieu à la création du nouveau spectacle éponyme à la rentrée 2012, toujours à la Comédie.

bio32012 sera aussi l’année de sortie de l’album « Trucmuche sous Bois » des DeLaCruz avec des premières parties de Feloche, Cyrano, et 100 grammes de tête.

 

 

2013-14, marque le retour au seulen scène avec
« La Batterie à Voyager dans le Temps » un conte  percussif, ou l’on voyage en musique de l’homme des cavernes,aux tambours africains,
des tambours de Napoléon, à la
naissance de la batterie jazz à la
Nouvelle Orléans,  jusqu’aux confins de l’univers, ou comment  l’histoire du
tambour et de la musique est
intimement liée à celle des hommes